Nos actualités

Time for the planet

Logo Time for the Planet

Nous sommes devenus associés d’un mouvement mondial de lutte contre le dérèglement climatique. Le logo vous dit peut-être quelque chose ?

Pourquoi rejoindre cette aventure ? Parce qu’au sein de l’équipe, nous souhaitons œuvrer à notre niveau à l’essor de solutions permettant de dessiner un avenir viable pour notre planète et nos enfants, au-delà des gestes quotidiens que nous nous attachons déjà à mettre en pratique, notamment au travers de notre activité professionnelle.

Mais comment fonctionne Time For The Planet ?

Leur objectif est de rassembler des innovateurs et des entrepreneurs pour créer des entreprises luttant à grande échelle contre le dérèglement climatique, grâce à l’innovation et l’entrepreneuriat. Time for the Planet cofonde les entreprises à leurs côtés pour injecter de l’argent afin d’accélérer le déploiement des solutions. Il s’agit in fine de créer un nouveau modèle d’entreprise, entièrement basé sur un indicateur de performance environnementale et une coopération à très grande échelle à travers l’open-source.

Leur ambition est de rassembler 1 milliard d’euros, pour créer 100 entreprises au service de l’urgence climatique.

Vous trouverez beaucoup de détails sur leur site internet. Rejoignez-nous, rejoignez le mouvement !

Envirobat

La SAS vient de rejoindre en tant qu’adhérent, ENVIROBAT, le réseau d’acteurs et centre de ressources et de l’aménagement et de la construction durables en Occitanie.

Toute l’équipe est convaincue de devoir appréhender l’ensemble de nos projets, mais aussi d’accompagner nos commanditaires, avec un regard conscient de la nécessaire transition écologique, et équipés d’outils performants, pour répondre aux enjeux de réduction de l’empreinte environnementale des bâtiments et des quartiers. Rejoindre le réseau Envirobat est pour nous une formidable opportunité de montée en compétence collective.

Nous avons participé, ce 1er juillet, à notre premier séminaire des adhérents, sur le site de la Cartoucherie. Un temps fort pour le réseau, animé par une équipe dynamique et proactive, qui nous a permis de prendre part à des échanges riches et nombreux, autour de l’avenir du réseau et des objectifs communs de nos professions, pour répondre aux enjeux des territoires et de leurs administrés.

Le début de réflexions et de collaborations passionnantes pour l’équipe !

Réalisation de notre bilan carbone avec DCO2

Dans la lignée de nos engagements, notamment auprès de Time for the planet, nous avons décidé de nous former sur la thématique du bilan carbone, outil indispensable pour pouvoir estimer son empreinte sur le climat.

Première étape pour la SAS, réaliser notre propre bilan carbone !
Notre objectif en tant que TPE est d’abord de comprendre quelle forme prend notre impact, pour ensuite identifier nos leviers de réduction.
En tant qu’AMO bâtiment et aménagement, nous pouvons aussi jouer un rôle clé auprès de nos clients et partenaires, en abordant l’enjeu du bilan carbone à l’échelle des projets et en le traduisant pas des outils de mesure et des actions de réduction. Cette réflexion constituera pour nous une seconde étape de notre démarche !

Pour réaliser notre bilan carbone, nous avons choisi de nous faire accompagner par DCO2, jeune entreprise toulousaine qui a élaboré un outil permettant de devenir autonome dans la production du bilan carbone.

Notre première collecte de données va être réalisée avec leur expertise, pour être le plus juste et exhaustif possible, puis nous pourrons élaborer avec leur conseil notre plan d’action pour la réduction réduire notre empreinte.
Nous travaillons notre bilan de façon collaborative ! Lors d’un premier atelier nous avons rencontré nos partenaires avec qui nous pourrons échanger sur nos problématiques, Alpha Carbone et Crédit municipal de Toulouse. En réalisant ensemble une fresque du climat et un quizz sur nos connaissances en lien avec les enjeux climatiques, nous avons pu échanger sur les raisons de notre engagement et sur nos attentes respectives

Jusqu’à la fin de l’année des ateliers hebdomadaires vont nous permettre un échange autour du recueil des données carbone par grandes thématiques puis de nous approprier l’outil en ligne de DCO2.

Revenez bientôt par ici pour la présentation de notre résultat !

Vélo électrique

Pour nos déplacements de moins de 15 km (ou plus pour les plus courageux !), nous venons d’acquérir un vélo à assistance électrique, mis en partage au sein de l’agence. Déjà tous adeptes du vélo pour nos trajets courts, nous souhaitons désormais privilégier le vélo électrique à la voiture dès que cela nous est possible. Et si nous écoutons nos proches déjà habitués à ce mode de déplacement, nous n’avons pas à craindre les gros événements pluvieux, à Toulouse nous ne nous ferions « tremper » que tout au plus une ou deux fois par an !
Il va être intéressant de calculer le nombre de kilomètres que nous aurons reporté de la voiture vers le vélo électrique, et la réduction d’émission de CO2 associée : un indicateur de plus à ajouter à notre calcul de bilan carbone et à challenger dans les années futures !